Oui, la Suisse a déconfiné n’importe comment.

0
557

Nous venons d’atteindre les 220 cas quotidiens testés au COVID19 en Suisse.

L’augmentation se place maintenant dans des perspectives exponentielles beaucoup plus fortes qu’en Mars 2020.

Alors que les Suisses ont joué une partie sérieuse durant le semi-confinement : les mesures de déconfinement pressées par certains lobbys ont été prise à la lègère alors même que la pandémie ne faisait que se renforcer partout dans le monde.

L’ouverture des écoles a ouvert le bal des bétises mais elle avait comme seul objectif de pouvoir libérer les parents pour la suite du programme.

Il y a tout dabord eu le retour à la normale des transports en commun – première erreur –
Il y a ensuite eu l’ouverture des frontières avec des pays qui n’ont , eux, rien géré du tout comme la France – seconde erreur –
Il y a eu aussi un relachement généralisée à tous les niveaux : ceux qui ont pris le train ces derniers jours ont pu voir avec horreur que PERSONNE ne porte de masques. – troisiéme erreur –
Il y a eu la fin des mesures de télétravail de la majorité des entreprises trop pressée de revenir à la normale – quatriéme erreur –

Et tout cela sans aucune mesure de dépistage systématique : pire alors que un certain nombre d’écoles ferment dans le silence assourdissant des media suisses, les enfants malades reviennent sans qu’aucun contrôle ne soient exigés et evidemment aucun test fait.

Conbien d’écoles ont fermé ces derniers jours à cause de cas de contamination avérés et combien ont servi de réservoir à virus pendant le mois écoulé ?

Alors que plusieurs pays européens bâtent de nouveau des records de cas  :

Plusieurs états européens (Suède, Bulgarie etc..) bâtent des records de contamination quotidiens.

La Suisse a choisi de plus rien contrôler car maintenant il n’y aura plus de risques d’avoir de sales images de service de réanimation débordée ; on a commencé à comprendre l’objectif de toutes les mesures de sortie de crise : elles ne sont que médiatiques.

Pour le reste, aucune expérience nouvelle n’a été vraiment testée pendant le mois de confinement et nous nous retrouvons de nouveau “à poil d’idées” c’est à dire grosso modo en Mars 2020 avec une augmentation encore plus rapide qu’à l’époque : cela ne présage de rien de bon.

A noter que c’est le canton de Zurich cette fois-ci qui semble être le nouveau foyer d’accélération :

Contamination canton de zurich
Contamination canton de zurich