Nous sommes bien en face de la plus grande catastrophe sanitaire depuis la grippe Espagnole de 1918-1920

0
575
Catastrophe Sanitaire en cours avec le COVID19
Catastrophe Sanitaire en cours avec le COVID19

Les faits sont tétus. (1). Le 1er février 2020, nous avions officiellement 2’115 cas signalés.

Le 1er juillet 2020, nous étions à 10 millions de cas signalés.

Cela n’a pas empéché plein de gens intelligents de nous parler et de continuer à nous parler de “grippette” avec des comparaisons plus ou moins foireuses de mortalité toute basées sur des estimations sur les grippes précédentes (vous en trouverez dans ce site sur la grippe en Europe en 2017 par exemple).

Ces comparaisons avaient comme seul objectif l’idée se rassurer : un mécanisme psychologique assez simple à comprendre que j’avais déja remarqué chez ceux qui font tourner les centrales nucléaires : à force de cotoyer un danger, on le sous-estime , voir on l’oublie.

Le M.I.T américain vient de rendre une nouvelle étude sur 84 pays touchés par le COVID19.

Les modèles prévisionnels n’avaient pas tout faux, ils étaient juste “trop mathématiques” ou ne prenez pas en compte l’aspect chaotique de la diffusion, les déplacements eux meme des gens contaminés, et bien sur les mesures politiques.

C’est leur échelle temporelle qui était fausse pour toutes ces raisons mais les chiffres, eux, sont plausibles. Nous commençons à le voir.

A l’été 2021, nous aurions entre 200 millions et 600 millions de contaminés dans le monde avec entre 1.5 et 3 millions de morts.

Statistiquement, nous y allons bien.

Même avec ces chiffres, il n’y aura aucune immunité collective vu que 90% de la population mondiale ne sera pas encore touchée : donc cela va continuer SAUF si le virus décide subitement d’arrêter sa course ou qu’un vaccin efficace soit trouvé.

Il va donc falloir s’adapter c’est à dire prendre ce virus comme un fait et comme une situation d’urgence grave et menaçante pour l’humanité toute entière car les conséquences économiques seront désastreuses.

Il faut urgemmment déclarer un état d’urgence mondiale, stopper les conflits, et faire comme si une météorite nous fonçait droit dessus. Se reveiller ensemble.

C’est un voeu pieu car beaucoup de pays se paient la pire génération politique qu’il n’ait jamais connu et les relents de national-socialisme sont partout avec des extrêmes gauches et droites puissantes ; ces éléments ne poussant généralement pas à être intelligents et courageux (dans le bon sens).

L’extrême-centre énarquisée à la Française, tiers-mondisante, est tout aussi dangereuse tant la corruption et l’incompétence semblent être leurs seules boussolles.

Il nous reste, en Suisse, que le peuple qui nous sommes et qui a toujours su faire face aux dangers les plus importants avec calme et détermination.

Prenons-nous en main !

Quant à l’OMS, malheureusement hébergée à Genève, que pouvons-nous attendre d’une institution dirigée par un ancien leader d’une organisation criminelle marxiste totalement inféodé au pays qui a été à l’origine de la pandémie  et dont le seul rôle était d’éviter ce que nous vivons maintenant ?

(1) https://www.economist.com/leaders/2020/07/04/covid-19-is-here-to-stay-people-will-have-to-adapt