Les élections municipales Françaises du 15 mars 2020 ont bien été la bombe tueuse attendue.

0
905

Nous savions que le maintien des élections municipales 2020 en France était un simple attentat à l’intelligence.

Nous avions ici même publié plusieurs articles pour nos voisins en mode “lemming” qui comptait faire voter des millions de Français dans une grande brasserie à virus.(1) (même si le suicide des lemming est un mythe au passage).

Le 22 mars nous avions publié un premier article avec les premiers contaminés directement liés à l’événement (2).

Le 16 avril, nous pouvons compter les morts et il y en a …beaucoup. (3)

L’article de FranceInter cite de nombreuses communes françaises qui ont perdu leurs maires, des adjoints ou des pans entiers du conseil municipal.

L’aveu du désastre vient de l’éxécutif Français qui a publié en catamini une ordonnance pour permettre aux mairies de continuer à fonctionner en mode “réduit” même s’il ne reste plus les quorum nécessaires pour les votes.

Dans l’affaire, le pire, si on peut dire, c’est l’irresponsabilité des 2 parties.

La première, les élus locaux, ont suivi des ordres stupides sans faire fonctionner leur bon sens ” de base ” équivalent à un 2+2=4.

Un chef leur a dit de sauter d’une falaise, ils ont sauté d’une falaise..

Au delà du drame humain, nous avons quand même du mal à pardonner pareille bêtise

Les seconds, l’éxécutif, se défaussent sur un conseil scientifique qui ose toujours se pavaner en rejetant la faute sur les premiers :

“On est parti du principe que les élus étaient des gens responsables, justifie aujourd’hui un de ses membres. Les hommes politiques s’engagent à piloter une commune. Ils occupent des fonctions importantes. Ils sont censés mettre en place et faire respecter les mesures nécessaires. S’ils ne l’ont pas fait c’est inquiétant.

En gros comme le disait très bien un préfet de police parisien recemment si tu tombes malade c’est de ta faute…l’éxécutif reproche aux maires de ne pas avoir su faire respecter les gestes barrières.

Nous nous doutons que le maintien des élections municipales n’était pas lié à une quelconque préoccupation sanitaire.

N’importe quel étudiant ayant passé sa 1ere année de médecine aurait pu devenir expert après avoir écouté une vidéo youtube sur les virus pour prévenir de la bétise du concept du maintien de ces élections.

Donc aucun médecin n’a donné son aval. C’est faux.

C’était juste de la politique politicienne en pleine crise avec un bal d’irresponsables politiques et là encore à la vieille de ces élections, le 14 mars 2020, nous avions vu juste..cet article reste entièrement valable

Un concert d’irresponsables politiques nous conduit en enfer.

L’ampleur du désastre sanitairemoral,  intellectuel et politique  est à la hauteur de la catastrophe qui s’annonce.

La seconde question est combien de Français “votant” ont été eux même contaminé par cette décision du président Français et l’irresponsabilité de toute la classe politique Française.

Certainement beaucoup ce qui peut expliquer la “remontada” des chiffres en France après le 15 mars…Remontada impressionante.

La troisiéme question est de savoir comment nos voisins peuvent avancer avec une classe politique aussi désastreuse incapable de la moindre réflexion autonome et incapable de prendre ses responsabilités.

Nous la leur laissons. C’est certainement une cause perdue et nous perdrions beaucoup de temps à y répondre, inutilement.

(1) https://www.wikihealth.cc/?s=municipales
(2) https://www.wikihealth.cc/la-bombe-virale-des-municipales-francaises-a-bien-explose/virus/coronavirus/covid-19/france/wikihealth/
(3) https://www.franceinter.fr/les-conseils-municipaux-decimes-par-le-covid-19