Statistiques Coronavirus

All countries
97,309,750
Confirmés
Updated on January 21, 2021 4:45 am
All countries
69,631,314
Guéris
Updated on January 21, 2021 4:45 am
All countries
2,083,326
Décédés
Updated on January 21, 2021 4:45 am
All countries
2,083,326
décès du coronavirus
Updated on January 21, 2021 4:45 am
All countries
97,309,750
Cas testés
Updated on January 21, 2021 4:45 am

le laboratoire P4 de Wuhan ou quand la géopolitique vous tue.

Les nouveaux variants du COVID19 sèment la panique à l’OMS.

Un rapport interne supplémentaire pointe du doigt la différence flagrante entre les chiffres officiels du COVID et la surmortalité. On approche bientôt le demi-million...

La deuxiéme vague du #Covid19, c’est maintenant.

Selon un rapport interne du CDC américain, il est "quasiment certain" que la souche anglaise du SARS-CoV-2 est déjà dans tous les états du...

Aux Etats-Unis, 3% des vaccinés sont malades à cause du vaccin avec un impact sur leur quotidien.

Aux états-unis, 3% environ des personnes qui ont reçu le vaccin connaissent des troubles de leur santé qui ont un impact significatif sur leur...

Ce ne sont pas des vaccins mais une expérimentation dangereuse.

La campagne de vaccination pour une maladie qui ne tue pas est une aberration médicale et peut être une violation du code de nuremberg...

Il n’y a jamais eu autant de contaminations et autant de morts du COVID19 dans le monde.

Le coronavirus tient ses promesses. Nous sommes à environ 600'000 contaminations par jour pour 15'000 morts dans le monde... La pandémie continue sa progression et son...

Le laboratoire P4 de la ville de Wuhan est au coeurs des interrogations.

Laboratoire P4 de Wuhan

Ce Laboratoire est le fruit d’un accord d’Etat à Etat entre la France et la Chine.

Laboratoire P4 de Wuhan - Coronavirus
Laboratoire P4 de Wuhan – Coronavirus

Cela date de 2004, la Chine et la France signent un accord pour lutter ensemble (c’est mignon) contre les maladies infectieuses. Contre l’avis de nombreux experts, nous y reviendrons, l’Etat signe un protocole qui prévoit la  mise en place d’un type de laboratoire inédit dans cette région du monde : un laboratoire qui traitera des virus les plus dangereux connus à ce jour mais aussi des grippes saissonnières dont la Chine est souvent le berceau.

L’inauguration de ce spectaculaire batiment se fait en 2016 avec une jolie photo de groupe :

Tous le monde est content et on est en 2016. La Chine qui n’est pas du tout une puissance militaire de premier plan va recevoir les virus les plus dangereux de la planète pour que des civils soient sauvés partout dans le monde.

On en pleure presque de joie.

Cet accord ne s’arrête pas là, il prévoit la mise en place de 3 laboratoires P3 et la création de l’institut pasteur de Shangai (1)

La France donne à la Chine tout son savoir-faire sur la gestion des virus hautement dangereux dans un pays qui a prouvé par le passé sa parfaite opacité et ses ambitions militaires elevées.

Nous notons “une vista Française” assez impressionante après l’affaire des fameux batiments de guerre théoriquement livrés pour la Russie qui ne seront pas livrés finalement ou des sous-marins pakistanais bref..la France se vend au plus offrant assez facilement, c’est bien connu mais nous nous éloignons de notre sujet.

Qu’en disent les experts à l’époque ?

Comme le rapporte le magazine français Challenge qui n’est pas un nid à complotistes, les alliés de la France lui intiment l’ordre de ne pas vendre à la Chine son savoir-faire par peur de la voir fabriquer des armes biologiques.

Mais le gouvernement de l’époque – j’ai pris la décision de ne citer aucun nom pour ne pas m’exposer inutilement – fait la sourde oreille devant un lobbying énorme des industriels français du secteur qui ont peur de se faire voler la vedette par d’autres labos d’autres pays.

Le terme “Lobbying” est souvent chez moi une version allégée d’un autre terme qu’on emploie souvent dans ce type de transactions mais vous aurez compris.

A priori la pression du secteur français est suffisante pour balayer les recommendations internes de services de renseignement français, américains et anglais.

Le contrat se fera et mieux il sera massif : 1 labo P4, 3 labos P3, des formations massives de scientifiques chinois.

Tous ces scientifiques chinois sont notoirement appointès par l’armée chinoise.

Certains rapports internes suggèrent que cela fait gagner à la Chine prêt de 20 ans de recherche sur les armes biologiques et lui fait comme par miracle rattraper un retard immense.

Certes mais les USA, la Russie et d’autres pays ont les mêmes labos non ?

Oui, bien sûr, ne soyons pas hypocrites…

La différence c’est que ce laboratoire de devait “vraiment” commençer à fonctionner qu’en 2020 (2).

Entre 2016 et 2020, les difficultés s’accumulent ainsi que les incidents graves (3) comme logiquement on devait s’y attendre.

Les chinois jouent aux apprentis-sorciers facilement

Avec “La guerre des germes” publiés par Ken Alibek

Nous comprenons – au vu de sa propre expérience – qu’il est extremement compliqué qu’il n’y ait aucun incident dans de ce type de laboratoire surtout s’il y une pression politique et militaire énorme. (4)

La Chine avait abandonné ses propres recherches en matière d’armes biologiques (4) car elle avait expérimenté de douleureuses expériences avec la mort de scientifiques formés de premiers plans.

La France lui donne alors l’occasion de remettre le couvert avec les mêmes objectifs en espérant que grâce au savoir-faire français il n’y aura pas cette fois-ci de problèmes.

Nous avons du mal à comprendre comment connaissant le passif des Chinois dans le domaine, des officiels français arrivent à faire confiance jusqu’à leur donner la totalité de leur savoir-faire et la possibilité de faire un bond technologique de 20 ans en matière d’armes biologiques.

Donc et notre COVID-19 ?

Malgré la guerre de communication – nous reviendrons sur ce blog sur les techniques de communication, de copywriting et le neuromarketing -, produite par de fidéles serviteurs (5), il parait peu probable que ce laboratoire ou un autre P3 n’ait rien à voir avec le problème.

Tout d’abord le patitent 0 n’a pas été officiellemenr retrouvé en Chine à ce jour et les premiers recherches ne pointaient pas vraiment le marché animalier de Wuhan. (6).

Bizarement les témoignages de problèmes dans ce laboratoire vont très vite disparaitre de la toile comme si une grande entreprise de nettoyage “technique” (ou de nettoyage tout court physique au passage, la Chine tuant sans problèmes des opposants) étaient en cours.

A mon grand regret, j’avoue avoir vu passer des alarmes techniques que je suis incapable de retrouver maintenant. ce qui m’empêche de sourcer ce que je vous dis.

Je me pose donc la question de savoir pourquoi cela disparait de bases théoriquement professionnelles en réseau. C’est juste une quesiton.

Au passage le laboratoire P4 de Wuhan n’est pas “franchement” raccordé aux systèmes de l’OMS. Il devait l’être mais ne l’a jamais été techniquement tout comme les autres labos de moindre importance de ce pays.

Aucun chiffre chinois ne peut être corroborés en dehors de Chine et les analyses transmises sont incomplétes, incohérentes, voir mensongères dans la majorité des cas.

Mais une absence de preuves ne prouve pas une culpabilité !

Oui, evidemment et j’en suis conscient.

Et de plus cela ne change pas fortement la manière dont on doit gérer la crise maintenant juste qu’il faut peut être se couper un peu plus franchement de la Chine dès maintenant car tout est mensonge, manipulation et mise en danger de notre population.

 

(1) http://www.ambafrance-cn.org/L-Institut-Pasteur-de-Shanghai-Academie-des-Sciences-de-Chine-inaugure-son-nouveau-siege-dans-le

(2) https://www.challenges.fr/entreprise/sante-et-pharmacie/coronavirus-en-chine-apres-le-sras-la-sulfureuse-cooperation-franco-chinoise-a-wuhan_695165

(3) http://theconversation.com/le-secret-autour-des-armes-biologiques-amplificateur-de-tous-les-fantasmes-132339

(4) https://www.decitre.fr/livres/new-and-evolving-infections-of-the-21st-century-9780387326474.html

(5) https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-2019-ncov-on-a-passe-au-microscope-les-rumeurs-qui-se-sont-propagees-sur-les-reseaux-sociaux_3804367.html

(6) https://www.letemps.ch/sciences/patient-zero-superpropagateur-taux-transmission-point-interrogations-actuelles-autour

1 COMMENT

Comments are closed.

Hot Topics

En 2015, une équipe Chinoise se vantait d’avoir crée un nouveau coronavirus et de l’avoir injecté à des chauve-souris.

Ce n'est pas un fake mis le journal télévisé TGR Leonardo (Chaine RAI 3) qui ouvre le 16 novembre 2015 sur une prouesse technologique...

Oui, la méthode du ‘Pr Raoult’ est une faillite éthique et scientifique.

En 2006, l'American Society of Microbiology avait interdit de publication le Professeur Raoult pour des faits d'inconduite scientifique (1) c'est à dire une forte...

Et si on se trompait de maladie ? la piste du microbiote pulmonaire est à explorer.

Une vidéo interessante qui soulève des questions sur le COVID19. Nous voyons un urgentiste américain dire qu'il ne comprend pas ce qui se passe. Ce médecin...

Klaus Puschel, Professeur de pathologie à Hambourg : “Personne n’est mort du COVID19 ici (à Hambourg)”.

Klaus Puschel n'est pas n'importe qui. Doté d'une bonne collection d'article de recherche en médecine légale (1), il n'a aucune raison de risquer sa carrière. Pourtant...

Durant l’hiver 69/70, 31’226 personnes sont mortes de la grippe de Honk-Kong en France

Un article de décembre 2005 de libération (1) retrace l'histoire de la terrible grippe de Honk-Kong qui frappa le monde entre 1968 et 1970. Ce...

Le risque infectieux du COVID-19 n’a rien à voir avec une meilleure ou moins bonne médecine mais avec la génétique !

Note du Prof. Pierre Sonveaux, Docteur en Sciences Pharmaceutiques, Maître de Recherche du F.R.S.-FNRS et Professeur de Pharmacologie à l'UCLouvain: Chères toutes et chers tous, La...

A LIRE ENSUITE ...

Les nouveaux variants du COVID19 sèment la panique à l’OMS.

Un rapport interne supplémentaire pointe du doigt la différence flagrante entre les chiffres officiels du COVID et la surmortalité. On approche bientôt le demi-million...