La Docteur Christina Parks témoigne sur la dangerosité potentielle des vaccins à ARNm dans le cas des nouveaux variants du COVID19

0
318

Devant une commission officielle aux Etats-Unis au Michigan, le Docteur en Biologie Moléculaire, Christian Parks, nous explique que :

  • Que les vaccins à ARNm n’ont jamais été conçu pour empecher la transmission du virus mais attenuer les symptômes séveres
  • Cela fonctionnait avec le premier virus d’il y a 2 ans mais ne fonctionnet plus “autant” avec le Delta ce qu’Israel semble confirmer.
  • Ce même vaccin avec les nouveaux variants pourra produire l’effet inverse de celui attendu c’est à dire favoriser la maladie – quelqu’en soit la gravité –
  • Que si vous êtes beaucoup vaccinés  – nous parlons de la 3éme dose – et on a vu cela avec les vaccins contre la Grippe, il est possible qu’il se passe la même chose que pour la grippe : vous accélérerez la profusion du virus muté dans votre organisme.