Statistiques Coronavirus

All countries
97,309,750
Confirmés
Updated on January 21, 2021 4:45 am
All countries
69,631,314
Guéris
Updated on January 21, 2021 4:45 am
All countries
2,083,326
Décédés
Updated on January 21, 2021 4:45 am
All countries
2,083,326
décès du coronavirus
Updated on January 21, 2021 4:45 am
All countries
97,309,750
Cas testés
Updated on January 21, 2021 4:45 am

Est ce que le nombre de morts par COVID19 n’est pas sur-estimé ?

Les nouveaux variants du COVID19 sèment la panique à l’OMS.

Un rapport interne supplémentaire pointe du doigt la différence flagrante entre les chiffres officiels du COVID et la surmortalité. On approche bientôt le demi-million...

La deuxiéme vague du #Covid19, c’est maintenant.

Selon un rapport interne du CDC américain, il est "quasiment certain" que la souche anglaise du SARS-CoV-2 est déjà dans tous les états du...

Aux Etats-Unis, 3% des vaccinés sont malades à cause du vaccin avec un impact sur leur quotidien.

Aux états-unis, 3% environ des personnes qui ont reçu le vaccin connaissent des troubles de leur santé qui ont un impact significatif sur leur...

Ce ne sont pas des vaccins mais une expérimentation dangereuse.

La campagne de vaccination pour une maladie qui ne tue pas est une aberration médicale et peut être une violation du code de nuremberg...

Il n’y a jamais eu autant de contaminations et autant de morts du COVID19 dans le monde.

Le coronavirus tient ses promesses. Nous sommes à environ 600'000 contaminations par jour pour 15'000 morts dans le monde... La pandémie continue sa progression et son...

Nous savons que lors des dernières statistiques que nous avons publiées sur l’Italie

Qu’une part imporante des morts du COVID19 avait des éléments de co-morbidités voir plusieurs.

Typiquement 73% des morts de COVID19 sur un échantillon de 710 malades décédés avaient de l’Hypertension.

50% avaient plus de 3 facteurs de co-morbidité…

Seul 2% des 700 patients avaient aucun facteur de co-morbidité.

Nous pourrions facilement dire que nous sommes sûrs que le COVID19 a tué que dans 14 cas sur les 710 morts annoncés dans cette étude.

Cela change quand même fortement les choses non ?

En faite la totalité des pays paraissent attribués à tout patient atteint du COVID19 la cause de la mort au COVID19.

C’est une politique de santé publique qui définit cela.

Certains états vont dire “tout patient ayant testé positif au covid19 durant les x derniers jours sera un mort ‘covid'”.

Il n’y a que le x qui change.

Par exemple, un patient qui est testé positif au COVID19 à 80 ans le 2 avril 2020, et qui meurt à l’hopital d’un infarctus le 6 avril 2020 ou pire chez lui ou dans un EMS (EPHAD), sera compté comme un mort COVID19.

Cela donne une version beaucoup plus alarmiste “de facto”.

Le souci est que pour l’instant nous n’avons pas une surmortalité qui se voit au niveau statistique “réellement”. (1)

En Angleterre et au Pays de Galles, nous avons un nombre de morts sur les 5 dernères années qui se situe aux alentours des 143’000 .

En 2020, nous en sommes à 138’000.

Même en ajoutant 10’000 morts induits par le COVID19, il n’y a pas de “variations très fortes”.

En France, les chiffres de mortalité de mars 2020 ne reflète pas encore une  surmortalité. (2)

Au contraire il est mort plus de gens en 2018 qu’en 2020 sur la même période.

Nombre de décès en France (hors Bouches-du-Rhône) au 23 mars 2020
Nombre de décès en France (hors Bouches-du-Rhône) au 23 mars 2020

Cette courbe a été mise à jour (3) et montre maintenant une surmortalité en 2020 par rapport à 2018.

Evidemment, tous les pays ont pris des mesures qui portent peut être leurs effets.

Les tenants d’un complot “Grippe” évacuent assez facilement le principe de précaution et l’effet des mesures prises sur la contagion même.

De plus une personne qui a de l’hypertension et qui est touchée par une grippe “qui met par-terre” voit bien son etat empirer à cause du COVID19.

Sans Covid19, elle continuerait peut être à bécher son jardin plutôt que peupler les statistiques des dècès.

De plus certains pays comme les USA ne testent absolumment “post-mortem” non plus comme les EPHAD en France aussi…pas d’autopsies à la chaîne.

Il y aurait donc aussi beaucoup de morts “non diagnostiqués COVID19”.

Ces batailles de chiffres sont donc assez peu concluants pour l’instant et reflètent surtout une volonté de faire du business “as usual”.

Au passage si on pouvait aussi éviter les nombres de morts de la grippe saisonnière cela serait aussi une bonne nouvelle pour tous le monde…

Cette crise est aussi peut être la première crise où la vie humaine a vraiment de l’importance et où sacrifier 10’000 à 40’000 personnes n’est plus perçu “comme un mal nécessaire” pour que l’économie tourne.

(1) https://www.ons.gov.uk/peoplepopulationandcommunity/birthsdeathsandmarriages/deaths/datasets/weeklyprovisionalfiguresondeathsregisteredinenglandandwales

(2) https://www.insee.fr/fr/information/4470857

(3)https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/04/10/coronavirus-la-surmortalite-en-france-par-age-sexe-et-departement_6036275_4355770.html

Hot Topics

En 2015, une équipe Chinoise se vantait d’avoir crée un nouveau coronavirus et de l’avoir injecté à des chauve-souris.

Ce n'est pas un fake mis le journal télévisé TGR Leonardo (Chaine RAI 3) qui ouvre le 16 novembre 2015 sur une prouesse technologique...

Oui, la méthode du ‘Pr Raoult’ est une faillite éthique et scientifique.

En 2006, l'American Society of Microbiology avait interdit de publication le Professeur Raoult pour des faits d'inconduite scientifique (1) c'est à dire une forte...

Et si on se trompait de maladie ? la piste du microbiote pulmonaire est à explorer.

Une vidéo interessante qui soulève des questions sur le COVID19. Nous voyons un urgentiste américain dire qu'il ne comprend pas ce qui se passe. Ce médecin...

Klaus Puschel, Professeur de pathologie à Hambourg : “Personne n’est mort du COVID19 ici (à Hambourg)”.

Klaus Puschel n'est pas n'importe qui. Doté d'une bonne collection d'article de recherche en médecine légale (1), il n'a aucune raison de risquer sa carrière. Pourtant...

Durant l’hiver 69/70, 31’226 personnes sont mortes de la grippe de Honk-Kong en France

Un article de décembre 2005 de libération (1) retrace l'histoire de la terrible grippe de Honk-Kong qui frappa le monde entre 1968 et 1970. Ce...

Le risque infectieux du COVID-19 n’a rien à voir avec une meilleure ou moins bonne médecine mais avec la génétique !

Note du Prof. Pierre Sonveaux, Docteur en Sciences Pharmaceutiques, Maître de Recherche du F.R.S.-FNRS et Professeur de Pharmacologie à l'UCLouvain: Chères toutes et chers tous, La...

A LIRE ENSUITE ...

Les nouveaux variants du COVID19 sèment la panique à l’OMS.

Un rapport interne supplémentaire pointe du doigt la différence flagrante entre les chiffres officiels du COVID et la surmortalité. On approche bientôt le demi-million...