Dans les cantons romands, le 11 mai, c’est la ré-ouverture des écoles “mi-figue”, “mi-raisin” et c’est obligatoire.

0
398

Nous savions que le Conseil Fédéral par sa décision d’ouvrir les écoles le 11 mai allait foncer dans le mur.

Toute personne connaissant une école sait que les mesures de protections sont illusoires et que rien de nouveau n’est arrivé, sur le plan santaire, depuis 2 mois : le virus est contagieux et tue aussi parfois.

Pire, les dernières études montrent que les enfants sont aussi contagieux que les adultes (1)

Nous venons aussi d’apprendre qu’il attaquerait aussi le système cardiovasculaire de certains enfants : Les HUG genevois viennent de recevoir 2 jeunes patients en réanimation.

Même si la maladie n’est pas mortelle (le maladie de Kawasaki ne tue que dans 0.1% des cas), cela ne vient pas au bon moment sur le plan sanitaire ET politique.

Dans ce contexte, les annonces romandes sont risibles : alors que l’enseignement romand a brillé par son allergie aux nouvelles technologies, les masques seront facultatifs et les enfants n’auront bien sûr à respecter aucune distance car c’est impossible.

Quant aux adultes ils devront eux rester à 2 mètres – chiffre stupide au passage qui ne veut rien dire pour personne –

Dernière touche : rien n’est faculatif – c’est obligatoire – et dans le canton de vaud c’est un jour sur 2.

Bref, ils prennent nos enfants pour des souris de laboratoires et l’école voit sa véritable vocation expos(l)ée : être une garderie pour permettre aux parents d’aller s’infecter dans les transports en commun.

Vivement le 11 mai.

(1) https://www.rtbf.be/info/dossier/epidemie-de-coronavirus/detail_coronavirus-chez-les-enfants-les-enfants-aussi-contagieux-que-les-adultes-selon-une-etude