Statistiques Coronavirus

All countries
156,807,426
Confirmés
Updated on May 7, 2021 1:33 pm
All countries
135,024,108
Guéris
Updated on May 7, 2021 1:33 pm
All countries
3,272,329
Décédés
Updated on May 7, 2021 1:33 pm
All countries
3,272,329
décès du coronavirus
Updated on May 7, 2021 1:33 pm
All countries
156,807,426
Cas testés
Updated on May 7, 2021 1:33 pm

Coronavirus : soyons sérieux, c’est grave.

Nous voulons continuer à danser encore

https://www.youtube.com/watch?v=SyBEMRyt6Qg

La crétinerie devient un art : pas plus de 6 à table.

Je ne mettrai pas les liens des sources. Cherchez...cela vous permettra au moins d'oxygéner votre esprit. Les lapins crétins de la pandémie ont encore frappé...

La privation d’activité physique chez les seniors aura un impact plus important que le COVID19

Beaucoup de pays dont la France voisine sont repartis dans la folie du confinement. J'étais pour le premier confinement car je ne voyais pas...

La réponse politique au COVID19 est un désastre pour la santé psychique.

Nous avons pu assister à une conférence menée par le Pr. Cyril Tarquinio (Université de Lorraine), le Pr Sylvestre, le Pr Delage et le...

Les sons – ou la musique – peuvent-t-ils soigner ? – chapitre I –

Nous connaissons déja la musicothérapie. Certaines cliniques en Suisse proposent déja des ateliers basés sur l'utilisation de la musique pour aider les malades à se...

Comme au tout début de la pandémie en mars 2020, la Suisse est fortement touchée par la seconde vague.

Heureusement, il faut bien le dire, contrairement à notre voisin francophone, les responsables politiques et de santé Suisses n’ont pas chômé durant ces 6 derniers mois et le nombre de lits de réanimation a bel et bien été fortement augmenté.

Les courbes ne laissent pas beaucoup de latitudes d’interprétation : plus rien n’est maitrisé.

Nous savons que le lockdown serait une catastrophe économique et sociale impossible à supporter pour un corps social déja fortement attaqué lors de la première phase donc il va falloir courber le dos sans rompre.

Mais la situation est grave.

Non pas à cause du virus lui même qui se soigne “mieux” car les médécins ont appris à mieux diagnostiquer et n’ont plus de retard à l’allumage comme en février / mars .

Mais à cause de l’encombrement des services de réanimation qui va fortement impacter toutes les autres activités de santé importantes pour la population.

A cause des personnels de santé touchés eux aussi par la maladie car on sait maintenant qu’une forte exposition au virus est evidemment un facteur de risques aggravants pour développer des formes sévéres.

Ces médecins sont des combattants sur une ligne de front qui doivent susciter le meme respect qu’on a pour des soldats protégeants la vie de leur famille à l’arrière.

L’attrition dans leur rang va avoir un impact sur la moralité elle-même à terme.

Dans cette situation, le seul réflexe qu’on peut avoir est de faire confiance à nos autorités cantonales pour faire face et à les aider à faire face.

Il n’y pas de complots que pour les idiots qui deviennent juste des fous dangereux : ces gens-là sont à isoler du débat public, ils n’apportent rien d’autres que des doutes inutiles.

Les media ne doivent plus leur donner la parole : pas maintenant.

Le temps médiatique des théories débiles éructées par de sombres abrutis doit se terminer.

Les taux d’occupation des lits en Suisse au 26 octobre sont :

 

 

Hot Topics

En 2015, une équipe Chinoise se vantait d’avoir crée un nouveau coronavirus et de l’avoir injecté à des chauve-souris.

Ce n'est pas un fake mis le journal télévisé TGR Leonardo (Chaine RAI 3) qui ouvre le 16 novembre 2015 sur une prouesse technologique...

Klaus Puschel, Professeur de pathologie à Hambourg : “Personne n’est mort du COVID19 ici (à Hambourg)”.

Klaus Puschel n'est pas n'importe qui. Doté d'une bonne collection d'article de recherche en médecine légale (1), il n'a aucune raison de risquer sa carrière. Pourtant...

Et si on se trompait de maladie ? la piste du microbiote pulmonaire est à explorer.

Une vidéo interessante qui soulève des questions sur le COVID19. Nous voyons un urgentiste américain dire qu'il ne comprend pas ce qui se passe. Ce médecin...

Le risque infectieux du COVID-19 n’a rien à voir avec une meilleure ou moins bonne médecine mais avec la génétique !

Note du Prof. Pierre Sonveaux, Docteur en Sciences Pharmaceutiques, Maître de Recherche du F.R.S.-FNRS et Professeur de Pharmacologie à l'UCLouvain: Chères toutes et chers tous, La...

Ce ne sont pas des vaccins mais une expérimentation dangereuse.

La campagne de vaccination pour une maladie qui ne tue pas est une aberration médicale et peut être une violation du code de nuremberg...

La deuxiéme vague du #Covid19, c’est maintenant.

Selon un rapport interne du CDC américain, il est "quasiment certain" que la souche anglaise du SARS-CoV-2 est déjà dans tous les états du...

A LIRE ENSUITE ...