Statistiques Coronavirus

All countries
115,198,610
Confirmés
Updated on March 2, 2021 7:12 pm
All countries
90,835,293
Guéris
Updated on March 2, 2021 7:12 pm
All countries
2,554,564
Décédés
Updated on March 2, 2021 7:12 pm
All countries
2,554,564
décès du coronavirus
Updated on March 2, 2021 7:12 pm
All countries
115,198,610
Cas testés
Updated on March 2, 2021 7:12 pm

Coronavirus : soyons sérieux, c’est grave.

Les sons – ou la musique – peuvent-t-ils soigner ? – chapitre I –

Nous connaissons déja la musicothérapie. Certaines cliniques en Suisse proposent déja des ateliers basés sur l'utilisation de la musique pour aider les malades à se...

Les nouveaux variants du COVID19 sèment la panique à l’OMS.

Un rapport interne supplémentaire pointe du doigt la différence flagrante entre les chiffres officiels du COVID et la surmortalité. On approche bientôt le demi-million...

La deuxiéme vague du #Covid19, c’est maintenant.

Selon un rapport interne du CDC américain, il est "quasiment certain" que la souche anglaise du SARS-CoV-2 est déjà dans tous les états du...

Aux Etats-Unis, 3% des vaccinés sont malades à cause du vaccin avec un impact sur leur quotidien.

Aux états-unis, 3% environ des personnes qui ont reçu le vaccin connaissent des troubles de leur santé qui ont un impact significatif sur leur...

Ce ne sont pas des vaccins mais une expérimentation dangereuse.

La campagne de vaccination pour une maladie qui ne tue pas est une aberration médicale et peut être une violation du code de nuremberg...

Comme au tout début de la pandémie en mars 2020, la Suisse est fortement touchée par la seconde vague.

Heureusement, il faut bien le dire, contrairement à notre voisin francophone, les responsables politiques et de santé Suisses n’ont pas chômé durant ces 6 derniers mois et le nombre de lits de réanimation a bel et bien été fortement augmenté.

Les courbes ne laissent pas beaucoup de latitudes d’interprétation : plus rien n’est maitrisé.

Nous savons que le lockdown serait une catastrophe économique et sociale impossible à supporter pour un corps social déja fortement attaqué lors de la première phase donc il va falloir courber le dos sans rompre.

Mais la situation est grave.

Non pas à cause du virus lui même qui se soigne “mieux” car les médécins ont appris à mieux diagnostiquer et n’ont plus de retard à l’allumage comme en février / mars .

Mais à cause de l’encombrement des services de réanimation qui va fortement impacter toutes les autres activités de santé importantes pour la population.

A cause des personnels de santé touchés eux aussi par la maladie car on sait maintenant qu’une forte exposition au virus est evidemment un facteur de risques aggravants pour développer des formes sévéres.

Ces médecins sont des combattants sur une ligne de front qui doivent susciter le meme respect qu’on a pour des soldats protégeants la vie de leur famille à l’arrière.

L’attrition dans leur rang va avoir un impact sur la moralité elle-même à terme.

Dans cette situation, le seul réflexe qu’on peut avoir est de faire confiance à nos autorités cantonales pour faire face et à les aider à faire face.

Il n’y pas de complots que pour les idiots qui deviennent juste des fous dangereux : ces gens-là sont à isoler du débat public, ils n’apportent rien d’autres que des doutes inutiles.

Les media ne doivent plus leur donner la parole : pas maintenant.

Le temps médiatique des théories débiles éructées par de sombres abrutis doit se terminer.

Les taux d’occupation des lits en Suisse au 26 octobre sont :

 

 

Hot Topics

En 2015, une équipe Chinoise se vantait d’avoir crée un nouveau coronavirus et de l’avoir injecté à des chauve-souris.

Ce n'est pas un fake mis le journal télévisé TGR Leonardo (Chaine RAI 3) qui ouvre le 16 novembre 2015 sur une prouesse technologique...

Et si on se trompait de maladie ? la piste du microbiote pulmonaire est à explorer.

Une vidéo interessante qui soulève des questions sur le COVID19. Nous voyons un urgentiste américain dire qu'il ne comprend pas ce qui se passe. Ce médecin...

Klaus Puschel, Professeur de pathologie à Hambourg : “Personne n’est mort du COVID19 ici (à Hambourg)”.

Klaus Puschel n'est pas n'importe qui. Doté d'une bonne collection d'article de recherche en médecine légale (1), il n'a aucune raison de risquer sa carrière. Pourtant...

Oui, la méthode du ‘Pr Raoult’ est une faillite éthique et scientifique.

En 2006, l'American Society of Microbiology avait interdit de publication le Professeur Raoult pour des faits d'inconduite scientifique (1) c'est à dire une forte...

Le risque infectieux du COVID-19 n’a rien à voir avec une meilleure ou moins bonne médecine mais avec la génétique !

Note du Prof. Pierre Sonveaux, Docteur en Sciences Pharmaceutiques, Maître de Recherche du F.R.S.-FNRS et Professeur de Pharmacologie à l'UCLouvain: Chères toutes et chers tous, La...

Début janvier 2020, un groupe de scientifique de Honk-Kong attribue l’origine de la pandémie au laboratoire de Wuhan

Selon un groupe de scientifiques chinois, le coronavirus s’est propagé à partir d’un laboratoire scientifique de Wuhan et non d’un marché de fruits de...

A LIRE ENSUITE ...